Communiqué - 22 acteurs majeurs du freelancing se joignent à indépendants.co pour demander la prolongation du fonds de solidarité pour les freelances en difficulté jusqu’à la fin de l’année

Retour

22 acteurs majeurs du freelancing se joignent à indépendants.co pour demander la prolongation du fonds de solidarité pour les freelances en difficulté jusqu’à la fin de l’année

A 3 jours de la présentation du Plan de Relance et à l’appel d’Hind Elidrissi, porte-parole d’indépendants.co, 22 acteurs majeurs du freelancing ont décidé de se joindre aux revendications d’indépendants.co :
- Acasi
- Acracy
- Cherry Pick
- Colever
- Comet
- Coworkees
- Creativlink
- Creative People
- Crème de la crème
- Freelance Republik
- Freeandise
- indépendant.io
- Mansa
- MySherpa
- Livementor
- NC Partners
- Novaa
- Shine
- Sneakers & Jacket
- Sthree
- Weem
- Wemind

Divers dans leurs statuts, leurs métiers, leurs opinions, les freelances du numérique sont ceux qui permettent aux grandes entreprises d’opérer leur transformation numérique et aux startups françaises d’exceller sur la scène française et internationale. Actuellement, ces freelances font partie des 2 millions d’indépendants qui sont désormais exclus du fonds de solidarité reconduit jusqu’en fin d’année par l’Etat.

C’est pourquoi Acasi, Acracy, Cherry Pick, Colevers, Comet, Coworkees, Creative People, Creativlink, Crème de la crème, Freeandise, FreelanceRepublik, Independants.io, Mansa, MySherpa, Livementor, NC Partners On Demand, Novaa, Shine, Sneakers & Jacket, Sthree, Weem et Wemind se joignent à indépendants.co pour demander la prolongation temporaire du Fonds de solidarité jusqu’à fin décembre 2020 au moins, pour tous les secteurs, et même pour les indépendants dont le bénéfice est supérieur à 60 000 euros.

Les mesures exceptionnelles prises par le Gouvernement ont pour but de soutenir les entreprises, l’emploi et in fine d’éviter à des citoyens de se trouver sans ressources. Celles-ci sont aujourd’hui essentiellement financées par la dette, plutôt que par les cotisations sociales. Les mesures de relance et de protection devraient donc pouvoir s’appliquer à tous les indépendants, sans considérations sectorielles, de même que les allocations chômage s’appliquent à tous les salariés.

En complément, indépendants.co renouvelle ses deux autres revendications :

1) Création d’un Fonds de relance spécifique et aide à la formation/reconversion
Ici, l’idée est de permettre à ceux qui en ont besoin de solliciter une aide exceptionnelle minimale de 3000€. Son but doit être de permettre à un indépendant d’effectuer les investissements nécessaires à la reprise de son activité. Ces dispositifs exceptionnels de relance ont vocation à être accordées à tous les indépendants qui en feront la demande, sans critères de statuts, métiers ou de chiffre d’affaire. Une telle ouverture serait non seulement l’occasion pour le Gouvernement de réaffirmer sa confiance dans les entrepreneurs français, mais aussi un moyen de simplifier les démarches et réduire les coûteuses exigences de contrôle et de vérification a priori ou a posteriori.
Les dispositifs de formation et de reconversion professionnelle doivent également être ouverts aux indépendants de la même façon que pour les salariés.

2) Mise en place d’aides ciblées pour les secteurs particulièrement en difficulté
L’idée est d’aider les indépendants dont le niveau d’activité post-crise sanitaire n’est pas suffisant à couvrir leur charges fixes: subvention loyer, exonération des cotisations...

A plus long terme : refondre en profondeur la protection sociale des indépendants
Ayant en commun d’avoir fait le choix d’être « leur propre patron•ne », les indépendant•e•s sont fiers de leur autonomie et d’avoir la possibilité d’exercer leur activité de la façon dont ils l’entendent. La crise sanitaire passée et celle économique en cours doivent nous amener à reconsidérer la place des travailleurs indépendants, dans toute leur diversité, dans la société de demain ainsi que les mécanismes obligatoires ou facultatifs de protection contre les aléas de la vie. Indépendants.co propose donc au Gouvernement de renforcer à court terme les mesures d’urgence déjà prises, avant de lancer la construction d’un nouveau modèle pérenne reposant désormais sur le triptyque entreprise, salarié et indépendant.


A propos d’Hind Elidrissi
La protection sociale des indépendants est un impensé des politiques sociales françaises... Par toutes ses actions, Hind Elidrissi est la figure de proue des nouvelles revendications sociales liées au travail indépendant et à son avenir. Forte de 20 ans d’expérience dans la protection sociale, elle a un point de vue très construit sur les réformes à mener et agit au quotidien pour faire évoluer la protection sociale des nouvelles formes de travail. Directrice et co-fondatrice de Wemind.io, Hind Elidrissi a travaillé 14 ans pour Axa. Initiatrice d’indépendants.co, elle en est aujourd’hui la porte-parole. Membre du Conseil National du Numérique, Hind est également diplômée de ESCP Europe.

A propos d’indépendants.co
indépendants.co est le syndicat de tous les travailleurs indépendants quel que soit leur statut ou leur métier, avec pour valeurs cardinales l’autonomie et la solidarité. Lancé en février 2020 par Hind Elidrissi et Antonin Léonard, son ambition est de créer un nouveau pacte social pour les travailleurs indépendants et faire évoluer le regard que porte la société sur eux. Le syndicat compte déjà plusieurs milliers de membres dans tous les secteurs d’activité.

Contact presse
Géraldine Clatot - Ginkgo
geraldine.clatot@ginkgo-rp.com
06 87 81 16 11Up