Communiqué - Indépendants.co salue la mobilisation de 108 députés pour inclure 2 millions d’indépendants dans la solidarité nationale

Retour

Indépendants.co salue la mobilisation de 108 députés pour inclure 2 millions d’indépendants dans la solidarité nationale

MàJ 15/09 : ce sont maintenant 120 députés qui soutiennent cette demande. Cette mobilisation a notamment été renforcée par les nombreux e-mails envoyés par la communauté aux député·e·s. A la suite des auditions, une dizaine d'entre eux - dont Mounir Mahjoubi et Jean-Michel Mis - ont rencontré le Ministre Alain Griset. On attend encore des annonces concrètes.

Paris, le 10/09/2020

C’est à l’initiative de Mounir Mahjoubi (ex-Secrétaire d’Etat au Numérique, député LREM du 19e arrondissement) et de Jean-Michel Mis (député LREM de la Loire) que 108 députés issus de la majorité présidentielle appellent le Gouvernement à mettre fin aux critères sectoriels pour bénéficier du fonds de solidarité. Indépendants.co salue cette mobilisation sans précédent, en phase avec ses propres revendications, avant la tenue, en début de semaine prochaine, d’auditions avec les travailleurs indépendants et leurs représentants, dont le néo-syndicat.

« Je suis extrêmement satisfaite de cette avancée, même si elle n’est encore que symbolique. » réagit Hind Elidrissi, porte-parole du syndicat indépendants.co. « Cela fait des semaines que nous interpelons et alertons le Gouvernement sur les conséquences sociales de ces critères sectoriels. Nous allons enfin obtenir des réponses. Et surtout, nous pouvons désormais espérer mettre fin à une inégalité qui touche deux millions de Français travailleurs indépendants exclus des mesures de solidarité depuis bientôt 2 mois. Je remercie chaleureusement Mounir Mahjoubi, Jean-Michel Mis et tous leurs confrères et consœurs. Certaines organisations représentant les indépendants ont également fait évoluer leur position sur le sujet, je salue leur décision de se saisir du sujet à nos côtés, les travailleurs indépendants en ont grandement besoin. » ajoute-t-elle.

Dans la mesure où les aides d’Etat sont issues d’une dette nationale, indépendants.co estime en effet que les indépendants sont légitimes à en bénéficier pendant toute la durée de la crise. Payant leurs impôts et contributions sociales comme tous les Français, aucune raison ne légitime que les indépendants soient discriminés face aux salariés en matière de solidarité.

La situation sociale et économique des indépendants s’aggrave

Au cours des derniers jours, ce sont des dizaines de témoignages qui sont parvenus chaque jour au syndicat, de la part d’indépendant·e·s qui voient la précarité se rapprocher d’eux à grande vitesse. Que ce soit sur les réseaux sociaux ou via sa Hotline, qui écoute et conseille gratuitement les travailleurs indépendants dans leurs démarches administratives, les appels à l’aide se multiplient. Une situation particulièrement inquiétante alors que l’épidémie de COVID-19 repart à la hausse et que le Gouvernement réfléchit à un renforcement des mesures sanitaires.

A ce titre, la mobilisation des députés et les auditions à venir dessinent l’espoir d’une prochaine stabilisation de la situation pour les indépendants. C’est en tout cas l’objectif affiché par les députés dans la lettre qu’ils ont transmise au Gouvernement et qui a été repris par Mounir Mahjoubi sur Twitter.

Les 108 députés mobilisés

Mounir MAHJOUBI • Yaël BRAUN-PIVET • Fadila KHATTABI •Roland LESCURE • Véronique RIOTTON • Laurianne ROSSI • Lénaïck ADAM • Eric ALAUZET • Laurent GARCIA • Christophe AREND • Stéphanie ATGER • Leatitia AVIA • Françoise BALLET-BLU • Xavier BATUT • Sophie BEAUDOUIN-HUBIERE • Aurore BERGE • Christophe BLANCHET • Pascal BOIS • Bruno BONNEL • Julien BOROWCZYK • Bertrand BOUYX • Pascale BOYER • Anne BRUGNERA • Danielle BRULEBOIS • Fabrice BRUN • Anne-France BRUNET • Stéphane BUCHOU • Carole BUREAU BONNARD • Anne-Laure CATTELOT • Sébastien CAZENOVE • Anthony CELLIER • Sylvie CHARRIERE • Mireille CLAPOT • Jean-Charles COLAS ROY • François CORMIER-BOULIGEON • Jean-Pierre CUBERTAFON • Dominique DA SILVA • Olivier DAMAISIN • François DE RUGY • Marc DELATTE • Frédéric DESCROZAILLE • Jacqueline DUBOIS • Coralie DUBOST • Françoise DUMAS • Stella DUPONT • Agnès FIRMIN LE BODO • Pascale FONTENEL-PERSONNE • Alexandre FRESCHI • Jean-Luc FUGIT • Camille GALLIARD-MINIER • Laurence GAYTE • Eric GIRARDIN • Valérie GOMEZ-BASSAC • Emilie GUEREL • Véronique HAMMERER • Yannick HAURY • Christine HENNION • Danièle HERIN • Caroline JANVIER • Catherine KAMOWSKI • Stéphanie KERBARH • Amélia LAKRAFI • Anne-Christine LANG • Michel LAUZZANA • Christophe LEJEUNE • Marion LENNE • Monique LIMON • Laurence MAILLART-MEHAIGNERIE • Jacques MARILOSSIAN • Denis MASSEGLIA • Fabien MATRAS • Sereine MAUBORGNE • Graziella MELCHIOR • Ludovic MENDES • Monica MICHEL • Jean-Michel MIS • Sandrine MORCH • Naïma MOUTCHOU • Hervé PELLOIS • Alain PEREA • Anne-Laurence PETEL • Bénédicte PETELLE • Michèle PEYRON • Damien PICHEREAU • Claire PITOLLAT • Benoît POTTERIE • Eric POULLIAT • Natalia POUZYREFF • Florence PROVENDIER • Isabelle RAUCH • Cécile RILHAC• Stéphanie RIST • Marie-Pierre RIXAIN • Mireille ROBERT • Amandine ROLLIN • Laëtitia ROMEIRO DIAZ • Bertrand SORRE • Cédric ROUSSEL • Marie TAMARELLE- VERHAEGHE • Buon TAN • Stéphane TESTE • Valérie THOMAS • Huguette TIEGNA • Elisabeth TOUTUT-PICARD • TRISSE Nicole • Alexandra VALETTA ARDISSON • Marie- Christine VERDIER-JOUCLAS • Jean-Marc ZULESI

Les entreprises, plateformes et organisations soutenant les revendications d’independants.co

- Acasi
- Acracy
- Cherry Pick
- Colever
- Comet
- Coworkees
- Creativlink
- Creative People
- Crème de la crème
- Freelance Republik
- Freeandise
- indépendant.io
- Mansa
- MySherpa
- Livementor
- NC Partners
- Novaa
- Shine
- Sneakers & Jacket
- Sthree
- Weem
- Wemind

En parallèle, un dialogue constructif avec Bercy, en attente d’avancées concrètes

Au cours d’échanges constructifs avec le cabinet d’Alain Griset, Ministre délégué auprès du ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, chargé des Petites et Moyennes Entreprises, la semaine passée, indépendants.co a tenu à rappeler au Gouvernement les spécificités des travailleurs non-salariés.

En effet, dans le cas de ces derniers, la situation de l’entreprise (personne morale) et de l’individu (personne physique) sont intimement liées. Cette condition, partagée également par les dirigeant·e·s de TPE, a pour conséquence qu’un arrêt ou ralentissement de l’activité équivaut à une réduction immédiatement proportionnelle de leurs revenus. De même, l’épuisement de la trésorerie de l’entreprise revient à atteindre la fin des économies personnelles du dirigeant - une situation de plus en plus répandue alors que la crise s’étale dans le temps.

Si indépendants.co a salué l’attitude d’écoute et la compréhension du Ministère, qui a promis un retour sous deux semaines, il n’en demeure pas moins que la situation est urgente pour des millions de travailleurs aujourd’hui sans ressources. L’ouverture du fonds de solidarité à tous est donc un premier pas indispensable à la tenue de discussion autour de la place que doivent occuper les indépendant·e·s dans un plan « France Relance » qui les a jusqu’ici ignoré·e·s.

Outre l’ouverture à tous les indépendant·e·s et dirigeant·e·s de TPE du fonds de solidarité, sans autre critère que celui de la baisse de 50% de chiffre d’affaire, indépendants.co demande en effet la mise en place d’un fonds de relance spécial indépendants ainsi que le fléchage vers les travailleurs non-salariés d’une partie des 20 milliards d’euros du volet compétences du plan de relance. Les auditions à venir seront un moment clé pour faire entendre ces demandes dont les travailleurs indépendants ont aujourd’hui cruellement besoin.