Les aides COVID19 de la CIPAV

Retour

Les aides COVID19 de la CIPAV

Tout le monde y a droit, mais elles ne seront pas versées automatiquement : faites la demande !

La CIPAV a mis en place un dispositif d'aide pour ses adhérent•e•s. Ils et elles pourront ainsi récupérer tout ou partie de leurs cotisations pour la retraite complémentaire dans la limite de 1392€. Cette somme n'est pas imposable, n'aura pas à être remboursée et n'impactera pas vos droits à la retraite.

Vous êtes affilié·e à la CIPAV en libéral (EI, EURL, SARL)
> L'aide prendra la forme d'un abattement sur les cotisations de 2020 calculées sur les revenus de 2019. C'est-à-dire que vous paierez en 2020 des cotisations égales à 0 (si leur montant en 2019 était inférieur à 1392€) ou à la différence (si leur montant est supérieur).
> Si votre appel de cotisations pour 2020 indique que vous cotisez moins en 2020 qu'en 2019, le montant de l’aide est plafonné au montant des cotisations 2020.
> Il faut donc avoir reçu votre appel de cotisations 2020 pour pouvoir faire la demande.

Pour plus d'infos : voir sur le site de la CIPAV.

Vous êtes affilié·e à la CIPAV en microentrepreneur
> Cette aide vous sera versée par l'URSSAF sur le compte bancaire personnel (et non professionnel) du demandeur.
> Elle sera égale à 20% du forfait social versé en 2019, toujours dans la limite de 1392€ (un simulateur est disponible).
> Puisque l'aide vous sera versée par virement, vous devez vous acquitter de vos cotisations 2020.

Pour plus d'infos : voir le replay du live de la CIPAV

Les conditions pour toucher cette aide
> être en activité au 1er avril 2020 ;
> avoir été affilié·e à la Cipav avant le 1er janvier 2020 ;
> être à jour de ses cotisations antérieures à l’année 2019 ;
> ne pas exercer son activité en cumul emploi-retraite ;
> ne pas être bénéficiaire de l'ACRE (pour les micro-entrepreneurs).

Comment obtenir l'aide ?
Vous devez contacter la CIPAV via votre messagerie sécurisée dans votre espace personnel, en sélectionnant le thème : « dispositif d’aide exceptionnelle ».

Vous avez jusqu'au 18 septembre 2020 pour les micro-entrepreneurs et jusqu'au 15 octobre 2020 pour les autres. Nous vous conseillons bien sûr de démarrer la procédure sans attendre.

Une aide supplémentaire allouée aux plus touchés par la crise
En dehors de ce dispositif, un fonds d’action sociale d’un montant de cinq millions d’euros a également été mis en place par la CIPAV. Vous pouvez y prétendre :
> Si vous (ou l’un de vos proches) avez été atteint du COVID,
> Si un de vos proches est décédé du COVID,
> Si votre activité a été arrêtée par une décision de l’État,
> Si vous avez constaté une baisse de plus de 50% de votre chiffre d’affaire.

Cette aide peut venir en complément du dispositif d’aide exceptionnelle.

N'hésitez pas à contacter la hotline des indés si vous rencontrez un problème et partagez cet articles et ces infos avec vos connaissances qui pourraient être concernées.

Tous les affilié•e•s de la CIPAV y ont droit, sans critères de CA ou autres que ceux indiqués ici. C'est donc important que personne ne le loupe d'ici au 18 septembre !